La géographie du Sápmi

La Laponie suédoise

Geographie-Laponie-suedoiseMontagneuse dans sa partie ouest, elle s’incline doucement vers le golfe de Botnie.
Les sols de type morainique, les roches moutonnées, les lacs et les marécages témoignent de l’ancienne présence de la calotte glaciaire.
Les rivières et les fleuves sont parfois torrentueux. La forêt boréale recouvre une grande partie du territoire.
Le plus haut sommet de la Laponie est le Kebnekaise. Il se situe en Laponie suédoise, près de Kiruna. Son sommet sud culmine à 2 102 mètres (relevé de juillet 2015).
Le massif du Sarek, situé plus au sud, comprend six sommets de plus de 2000 m d’altitude.

Les montagnes sont marquées par les glaciations. En témoigne entre autre, l’impressionnant U glaciaire «Lapporten», ou «Čuonavággi» en langue sami, qui domine Abisko.

La Laponie norvégienne

Geographie-NorvegeEssentiellement montagneuse, elle présente de nombreux fjords et des côtes très découpées.
Le Finnmark en est la partie la plus septentrionale. Il est baigné par l’Océan Glacial Arctique, et constitué de presqu’îles tabulaires et de hauts plateaux. La végétation y est de type toundra, assez désertique, avec par endroit des étendues de pergélisol.

Le Cap Nord touristique est situé sur l’île de Magerøya, par 71°10’21’’ de latitude nord. Le cap le plus au nord de l’île est Knivskjellodden à 71°11’08’’N.
Depuis 1999, lʼîle de Magerøya est reliée au continent par un tunnel sous la mer.

Si l’on différencie îles et continent, Kinnarodden est le cap le plus septentrional du continent européen. Sa latitude est de 71° 08′ 00′′N. Il est situé sur Nordkinn, la presqu’île voisine du Cap Nord touristique.

La Laponie finlandaise

Geographie-Laponie-finlandaiseElle est pour l’essentiel constituée de forêts, de lacs, de marécages et de rivières.
On y trouve les «tunturis», sommets arrondis, érodés par les glaciations, et composés de roches dures et anciennes.
La partie la plus montagneuse est située au nord-ouest, dans le «bras», soit la région de Kilpisjärvi. Le mont Halti qui culmine à 1 328 mètres est communément indiqué comme étant le point culminant de la Laponie finlandaise, mais en réalité, son sommet se trouve sur le territoire norvégien.

La partie russe de la Laponie

Cette partie se situe en péninsule de Kola.
Montagneuse dans ses parties ouest et nord, la péninsule s’adoucit au sud. Elle est constituée géographiquement de collines, de toundra, de forêts, de lacs, de marécages et de rivières.
Le point culminant se situe à 1120 m au mont Khibiny. 

Textes et photos ©Terre des Sames Tous droits réservés

Le climat fleche