Laponie, plaisirs d’avril au Sápmi


Il
est un peu notre emblème à nous, Terre des Sames, ici, à Kiruna,
« Notre emblème de coeur ».
Quand nous disons «Kiruna», nous parlons de la merveilleuse nature qui entoure la ville, et que nous nous attachons à mettre en valeur à travers les randonnées que nous proposons, dans le partage des connaissances.

Il est pour nous comme un passeur d’espoir, d’énergie. Il est beau. Gracieux. Lorsqu’il arrive en avril, c’est un souffle de printemps qui nous pénètre. Il distrait nos randonnées. Nous le guettons. Est-il arrivé à cet endroit, à cet autre ? Chut, ne l’as-tu pas entendu ? Oui, peut-être. Continuons, nous n’allons pas tarder à le savoir. Nous remontons maintenant un bras du delta de la rivière.

Skier, skier encore sous le soleil, dans cette neige d’avril qui se transforme pour devenir eau, et donner vie à la végétation arctique. Le temps d’une courte période estivale.
Lui, il sera là depuis un moment déjà, quand tout aura fondu. Les parades nuptiales terminées, ce sera l’attente des naissances.
Pause. Nous skions depuis plusieurs heures, toujours sous un superbe soleil, dans le silence immense des Grands Espaces du Sápmi.

Laponie, terre de rêve, terre de liberté… Nous sommes si inquiets pour ton devenir. Tu es la proie des destructeurs de vie, qui sans scrupules, viennent te creuser pour satisfaire leurs actionnaires, au détriment de la vie de la nature, des populations locales, des gens qui exercent un tourisme doux et respectueux, pour le plus grand bonheur des voyageurs nordiques…

Pause donc, sous les pins qui bordent la rivière encore gelée. Pour s’hydrater. Ecouter le silence. Se ressourcer. S’abreuver aussi à la beauté.
Pour t’écouter, toi, rivière de mon coeur, à qui secrètement, je voue une préférence.

Oh ! N’as-tu rien entendu ? – Non. – Si, il me semble… Regarde ! Là, ils sont cinq ! Ils discutent. Youhou ! Ils arrivent. Vite, repartons !
Nous quittons la forêt, reprenons le cours de la rivière, skions, skions encore. Cette fois, plus de doutes, nous les entendons maintenant clairement. Ils sont là. Comme chaque année, ils sont arrivés à destination.

Avant de les rejoindre nous dépassons le confluent de la rivière et du grand fleuve, et continuons de skier le long de cette étendue d’eau et de glace, recouverte par la neige de tout un hiver.Vers l’autre rive, nous apercevons l’eau libre.

Bleue, presque turquoise sous le soleil
L’eau coule de nouveau à l’air libre
De nouveau vivante

Et de nouveau nous l’entendons, après tant de mois privés d’elle.

Au loin, nous les devinons plus que nous ne les voyons.
Pause hydratation. Important, l’hydratation. La prochaine pause sera pour eux, pour nous, pour le bonheur de la vie retrouvée sur ce petit bout d’eau libre.
Sur ce fleuve magnifique, libre et sauvage.

Nous approchons. Oui, ils sont là. Ils ont de nouveau parcouru les chemins du ciel.
C’est toujours une émotion. De l’admiration aussi. Certains se reposent. D’autres lissent leurs plumes. D’autres encore chantent et chantent encore. Les premières parades commencent, timides. Tout juste arrivés, ils ont besoin de repos, de tranquillité aussi.
Nous ne les approchons pas trop près pour cette fois. Dans quelques jours, nous reviendrons. Le fleuve sera un peu plus ouvert.

Et les cygnes chanteurs seront plus nombreux. Pour notre bonheur.


Texte et photos ©Annette Arrault – Terre des Sames

DSC07638 Ici, la rivière se resserre

 

DSC07626Les plaisirs du ski de randonnée nordique

 

DSC07621La glace desserre son étreinte

 

DSC07636Le delta, voie de communication

 

DSC07649 La pêche sur la glace, comme un prétexte à la détente sous le soleil retrouvé

 

DSC07651 Kiruna, Laponie suédoise – Juste le silence et la beauté

 

DSC07669 Au loin, les premiers cygnes chanteurs terminent leur migration en Laponie suédoise

 

73490002 Kiruna, Laponie suédoise – Le cygne chanteur, cygnus cygnus

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Laponie, plaisirs d’avril au Sápmi

  1. Dominique dit :

    Comme toujours, vos mots nous captivent et nous plongent dans un paysage sublime. Cette Laponie que vous chérissez tant et que vous nous faites partager avec tant de passion. Merci pour ce texte et ces photos.
    Dominique.

    • tds dit :

      Merci beaucoup !
      Oui, la Laponie offre des ambiances fascinantes et de très beaux paysages. Hiver, été, automne sont à découvrir !

  2. Laponico dit :

    Ces photos me rappellent de jolis souvenirs 🙂
    Très joli texte en tout cas !!!

    • tds dit :

      Merci pour ce petit mot.
      Nous nous dirigeons à grands pas vers le jour permanent. Une autre expérience à vivre !

Les commentaires sont fermés.